Discussion:
En vue d'un prochain besoin important en troupes, les USA
(trop ancien pour répondre)
Old Flanker
2016-11-02 20:43:03 UTC
Permalink
Raw Message
En vue d'un prochain besoin important en troupes, les USA Lèvent
certaines restrictions sur les critères de recrutement :

http://www.opex360.com/2016/11/02/les-forces-americaines-envisagent-dassouplir-leurs-criteres-de-recrutement/
Colonial2016
2016-11-09 06:04:48 UTC
Permalink
Raw Message
En vue d'un prochain besoin important en troupes, les USA Lèvent certaines
http://www.opex360.com/2016/11/02/les-forces-americaines-envisagent-dassouplir-leurs-criteres-de-recrutement/
Il est bien vrai que certains critères (surpoids par exemple)
paraissent peu pertinents: quand on connait le niveau d'entraînement
des troupes US (cf "soldat baleine" de FMJ), les kgs fondent vite!
97126
2016-11-09 07:34:59 UTC
Permalink
Raw Message
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US
sont venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en
Guyane. Les officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs
besoins et sont repartis au bout de quelques jours sous les huées de
nos militaires, car les boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils
...
Old Flanker
2016-11-09 09:44:17 UTC
Permalink
Raw Message
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US sont
venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en Guyane.
Les officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs besoins et
sont repartis au bout de quelques jours sous les huées de nos
militaires, car les boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils ...
Idem, lors de mes contacts pour boulot avec les troupes Yankees sur tous
les continents, je me suis étonné de ne voir que des demi unités
opérationnelles l'autres moitié étant complètement dépassée, et ce sans
que cela n'obère la bonne humeur des officiers responsables qui me
semble t'il n'en avaient rien à foutre...
Sachant que si baston il y aurait eu, les gus auraient soit survécus et
passés dans la moitié opérationnelle soit claqués et débarassés le
plancher et ce en attendant les relèves mieux préparées physiquement.

Voir aussi aux states, les gros policiers municipaux de 300 livres qui
mettent une grosse minute rien que pour sortir de leur véhicule de
patrouille...

Bon maintenant on sait qu'avec Trump, ils vont faire descendre la
pression sur les Russes et leurs alliés et que pour ma part je pense que
seuls les 2 prochains mois avant l'investiture seront craignos, car
allez savoir si les démocrates (socialistes de merde) ne vont pas faire
monter la pression rien que pour mettre la prochaine administration US
dans la merde ?
popol
2016-11-09 11:08:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Old Flanker
Bon maintenant on sait qu'avec Trump, ils vont faire descendre la
pression sur les Russes et leurs alliés et que pour ma part je pense que
seuls les 2 prochains mois avant l'investiture seront craignos, car
allez savoir si les démocrates (socialistes de merde) ne vont pas faire
monter la pression rien que pour mettre la prochaine administration US
dans la merde ?
Dès ce matin certains "experts" autoproclamés ou quo-optés (sur les
ondes médiatiques françaises) envisageaient (souhaitaient ?) que
l'actuelle présidence démocrate verrouille un certain nombre d'options
sociales et politiques. Reste que les républicains sont actuellement
majoritaires au Congrès.
Pour revenir, peut être, en charte, cette élection pourrait amener sur
le plan militaire à une évolution intéressante des équilibres,
engagements et soutiens. Mais on a payé en France pour bien faire la
différence entre campagne électorale et gestion.
Sylvain
2016-11-11 12:13:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Old Flanker
Idem, lors de mes contacts pour boulot avec les troupes Yankees sur tous
les continents, je me suis étonné de ne voir que des demi unités
opérationnelles l'autres moitié étant complètement dépassée, et ce sans que
cela n'obère la bonne humeur des officiers responsables qui me semble t'il
n'en avaient rien à foutre...
Sachant que si baston il y aurait eu, les gus auraient soit survécus et
passés dans la moitié opérationnelle soit claqués et débarassés le plancher
et ce en attendant les relèves mieux préparées physiquement.
Tu n'as pas vu les Force spéciales de l'US Army, entrainés pas le Colonel
Samuel Trautman

Tous ceux qui ont suivit l'entrainement du Colonel Samuel Trautman, sont
devenus de véritable machine de Guerre indestructibles, ce ne sont plus des
humains mais des armes, ne connaissant ni la peur, ni la douleur, ni la
fatigue, ni la faim, ni la soif, capable de donner immédiatement leurs vie
sans hésiter pour le drapeau US, toute une division l'armée Française
n'arriverait pas a bout d'un seul soldat entrainé par le Colonel Samuel
Trautman
Old Flanker
2016-11-11 12:28:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by Old Flanker
Idem, lors de mes contacts pour boulot avec les troupes Yankees sur
tous les continents, je me suis étonné de ne voir que des demi unités
opérationnelles l'autres moitié étant complètement dépassée, et ce
sans que cela n'obère la bonne humeur des officiers responsables qui
me semble t'il n'en avaient rien à foutre...
Sachant que si baston il y aurait eu, les gus auraient soit survécus
et passés dans la moitié opérationnelle soit claqués et débarassés le
plancher et ce en attendant les relèves mieux préparées physiquement.
Tu n'as pas vu les Force spéciales de l'US Army, entrainés pas le
Colonel Samuel Trautman
Tous ceux qui ont suivit l'entrainement du Colonel Samuel Trautman, sont
devenus de véritable machine de Guerre indestructibles, ce ne sont plus
des humains mais des armes, ne connaissant ni la peur, ni la douleur, ni
la fatigue, ni la faim, ni la soif, capable de donner immédiatement
leurs vie sans hésiter pour le drapeau US, toute une division l'armée
Française n'arriverait pas a bout d'un seul soldat entrainé par le
Colonel Samuel Trautman
Je les ai vues tellement de près que j'ai fort Bragg tout comme j'en
connais personnellement quelques uns qui sont restés en contact avec moi.

Je ne suis pas estomaqué par leur niveau, sachant que sans leur matériel
ils ne sont plus grand chose.

Peu savent faire sans ou bien comme nous avec "la bitte et le couteau".
Quand à donner leur vie, là encore on a une phrase pondue par un étoilé
qui n'a pas trop compris que les gus préfèreront toujours rester en vie.
Colonial2016
2016-11-09 16:14:59 UTC
Permalink
Raw Message
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US sont
venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en Guyane. Les
officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs besoins et sont
repartis au bout de quelques jours sous les huées de nos militaires, car les
boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils ...
la Légion (et les forces spéciales -je ne t'oublie pas) va, en général
au bout de ses limites, voire au delà. Ce n'est pas le cas, semble-t-il
des forces américaines. Un de mes neveux, citoyen US depuis plus de
vingt ans, était jadis champion de natation aux Jeux du Pacifique.
Athlète confirmé, il fut diplomé en informatique d'une université US de
Californie puis recruté par la Navy, dûment spécialisé dans la plongée
et eut, à l'époque, à intervenir dans le conflit des balkans après un
stage liguistique accéléré. A l'époque, il était comme un chat
maigre...
Depuis, il a fait du lard... et des programmes informatiques pour le
gouvernement. Il est donc devenu gras comme un cochon. Mais, quelle
importance à son niveau?

Je vais assez souvent à Collioure. J'y vois, d'assez loin et à la
lunette, tes amis à l'entraînement. C'est assez physique...
Old Flanker
2016-11-09 16:39:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Colonial2016
Post by 97126
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US
sont venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en
Guyane. Les officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs
besoins et sont repartis au bout de quelques jours sous les huées de
nos militaires, car les boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils ...
la Légion (et les forces spéciales -je ne t'oublie pas) va, en général
au bout de ses limites, voire au delà. Ce n'est pas le cas, semble-t-il
des forces américaines. Un de mes neveux, citoyen US depuis plus de
vingt ans, était jadis champion de natation aux Jeux du Pacifique.
Athlète confirmé, il fut diplomé en informatique d'une université US de
Californie puis recruté par la Navy, dûment spécialisé dans la plongée
et eut, à l'époque, à intervenir dans le conflit des balkans après un
stage liguistique accéléré. A l'époque, il était comme un chat maigre...
Depuis, il a fait du lard... et des programmes informatiques pour le
gouvernement. Il est donc devenu gras comme un cochon. Mais, quelle
importance à son niveau?
Je vais assez souvent à Collioure. J'y vois, d'assez loin et à la
lunette, tes amis à l'entraînement. C'est assez physique...
Et oui, j'étais aussi un chat maigre en toute logique quand j'exerçais,
pour garder cette surconsommation de cellulite j'ai continué à courir
tous les jours tant que mon corps me le permettait. Tu m'as vu lorsque
tu passais à vélo via le canal du midi sur mes zones de courses, là
j'avais déjà pris 3 kg par rapport à mes 78kg basiques, et là avec mes
genoux subissant une arthrose logique j'en suis à plus 10kg.

Le pire pour un grand sportif s'entraînant quotidiennement est de
devenir progressivement ou pas sédentaire puis d'oser manger comme il en
a envie, et bien il va stocker et faire du lard, pas le choix c'est ainsi...
popol
2016-11-10 10:57:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Old Flanker
Post by Colonial2016
Post by 97126
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US
sont venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en
Guyane. Les officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs
besoins et sont repartis au bout de quelques jours sous les huées de
nos militaires, car les boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils ...
la Légion (et les forces spéciales -je ne t'oublie pas) va, en général
au bout de ses limites, voire au delà. Ce n'est pas le cas, semble-t-il
des forces américaines. Un de mes neveux, citoyen US depuis plus de
vingt ans, était jadis champion de natation aux Jeux du Pacifique.
Athlète confirmé, il fut diplomé en informatique d'une université US de
Californie puis recruté par la Navy, dûment spécialisé dans la plongée
et eut, à l'époque, à intervenir dans le conflit des balkans après un
stage liguistique accéléré. A l'époque, il était comme un chat maigre...
Depuis, il a fait du lard... et des programmes informatiques pour le
gouvernement. Il est donc devenu gras comme un cochon. Mais, quelle
importance à son niveau?
Je vais assez souvent à Collioure. J'y vois, d'assez loin et à la
lunette, tes amis à l'entraînement. C'est assez physique...
Et oui, j'étais aussi un chat maigre en toute logique quand j'exerçais,
pour garder cette surconsommation de cellulite j'ai continué à courir
tous les jours tant que mon corps me le permettait. Tu m'as vu lorsque
tu passais à vélo via le canal du midi sur mes zones de courses, là
j'avais déjà pris 3 kg par rapport à mes 78kg basiques, et là avec mes
genoux subissant une arthrose logique j'en suis à plus 10kg.
Le pire pour un grand sportif s'entraînant quotidiennement est de
devenir progressivement ou pas sédentaire puis d'oser manger comme il en
a envie, et bien il va stocker et faire du lard, pas le choix c'est ainsi...
A Toulouse (mais surement ailleurs), il y a régulièrement des
conférences à la fac de médecine consacrées au troisième age. La
dernière faisait le point sur la pratique du sport (passée et actuelle)
par les séniors.
De ce que j'ai retenu c'est que les anciens pratiquants réguliers de
sport ayant arrêté totalement, plus ou moins brutalement, leur pratique
sont les plus exposés aux risques cardio-vasculaires (plus que ceux qui
n'ont jamais pratiqués et plus que ceux qui continuent, à faible dose à
pratiquer). Il semblerait donc qu'il faille continuer de façon adaptée.
Évidemment il y a, comme d'habitude, une grande inégalité face à la
maladie et ce type de conseil reste dans le domaine de la statistique.
Depuis je me suis remis à la natation ... doucement et au régime peu
mais bon.
Old Flanker
2016-11-10 19:18:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by popol
Post by Old Flanker
Post by Colonial2016
Post by 97126
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US
sont venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en
Guyane. Les officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs
besoins et sont repartis au bout de quelques jours sous les huées de
nos militaires, car les boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils ...
la Légion (et les forces spéciales -je ne t'oublie pas) va, en général
au bout de ses limites, voire au delà. Ce n'est pas le cas, semble-t-il
des forces américaines. Un de mes neveux, citoyen US depuis plus de
vingt ans, était jadis champion de natation aux Jeux du Pacifique.
Athlète confirmé, il fut diplomé en informatique d'une université US de
Californie puis recruté par la Navy, dûment spécialisé dans la plongée
et eut, à l'époque, à intervenir dans le conflit des balkans après un
stage liguistique accéléré. A l'époque, il était comme un chat maigre...
Depuis, il a fait du lard... et des programmes informatiques pour le
gouvernement. Il est donc devenu gras comme un cochon. Mais, quelle
importance à son niveau?
Je vais assez souvent à Collioure. J'y vois, d'assez loin et à la
lunette, tes amis à l'entraînement. C'est assez physique...
Et oui, j'étais aussi un chat maigre en toute logique quand j'exerçais,
pour garder cette surconsommation de cellulite j'ai continué à courir
tous les jours tant que mon corps me le permettait. Tu m'as vu lorsque
tu passais à vélo via le canal du midi sur mes zones de courses, là
j'avais déjà pris 3 kg par rapport à mes 78kg basiques, et là avec mes
genoux subissant une arthrose logique j'en suis à plus 10kg.
Le pire pour un grand sportif s'entraînant quotidiennement est de
devenir progressivement ou pas sédentaire puis d'oser manger comme il en
a envie, et bien il va stocker et faire du lard, pas le choix c'est ainsi...
A Toulouse (mais surement ailleurs), il y a régulièrement des
conférences à la fac de médecine consacrées au troisième age. La
dernière faisait le point sur la pratique du sport (passée et actuelle)
par les séniors.
De ce que j'ai retenu c'est que les anciens pratiquants réguliers de
sport ayant arrêté totalement, plus ou moins brutalement, leur pratique
sont les plus exposés aux risques cardio-vasculaires (plus que ceux qui
n'ont jamais pratiqués et plus que ceux qui continuent, à faible dose à
pratiquer). Il semblerait donc qu'il faille continuer de façon adaptée.
Évidemment il y a, comme d'habitude, une grande inégalité face à la
maladie et ce type de conseil reste dans le domaine de la statistique.
Depuis je me suis remis à la natation ... doucement et au régime peu
mais bon.
C'est exact, et comme je l'ai répété plusieurs fois plus haut c'est logique.

Donc depuis que je me suis arrété de cavaler par obligation médicale,
les séances de sport que je fais en salle (c'est soft, trop soft à mon
gout) et bien ça me manque, l'endorphine enzyme que je fabriquais en
courant manque à mon métabolisme et je compense par du chocolat...

Rien ne devient facile lorsqu'on s'arrête ainsi après une vie bien
remplie, et ce sont donc toutes nos habitudes qui d'un seul coup doivent
changer.
Colonial2016
2016-11-11 07:18:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Old Flanker
Post by popol
Post by Old Flanker
Post by Colonial2016
Post by 97126
Il y a quelques années, les forces spéciales de différents corps US
sont venus sur les stages de la légion et de nos forces spéciales en
Guyane. Les officiers US ont jugé que cela ne correspondait à leurs
besoins et sont repartis au bout de quelques jours sous les huées de
nos militaires, car les boys ne suivaient pas, too hard, disaient-ils ...
la Légion (et les forces spéciales -je ne t'oublie pas) va, en général
au bout de ses limites, voire au delà. Ce n'est pas le cas, semble-t-il
des forces américaines. Un de mes neveux, citoyen US depuis plus de
vingt ans, était jadis champion de natation aux Jeux du Pacifique.
Athlète confirmé, il fut diplomé en informatique d'une université US de
Californie puis recruté par la Navy, dûment spécialisé dans la plongée
et eut, à l'époque, à intervenir dans le conflit des balkans après un
stage liguistique accéléré. A l'époque, il était comme un chat maigre...
Depuis, il a fait du lard... et des programmes informatiques pour le
gouvernement. Il est donc devenu gras comme un cochon. Mais, quelle
importance à son niveau?
Je vais assez souvent à Collioure. J'y vois, d'assez loin et à la
lunette, tes amis à l'entraînement. C'est assez physique...
Et oui, j'étais aussi un chat maigre en toute logique quand j'exerçais,
pour garder cette surconsommation de cellulite j'ai continué à courir
tous les jours tant que mon corps me le permettait. Tu m'as vu lorsque
tu passais à vélo via le canal du midi sur mes zones de courses, là
j'avais déjà pris 3 kg par rapport à mes 78kg basiques, et là avec mes
genoux subissant une arthrose logique j'en suis à plus 10kg.
Le pire pour un grand sportif s'entraînant quotidiennement est de
devenir progressivement ou pas sédentaire puis d'oser manger comme il en
a envie, et bien il va stocker et faire du lard, pas le choix c'est ainsi...
A Toulouse (mais surement ailleurs), il y a régulièrement des
conférences à la fac de médecine consacrées au troisième age. La
dernière faisait le point sur la pratique du sport (passée et actuelle)
par les séniors.
De ce que j'ai retenu c'est que les anciens pratiquants réguliers de
sport ayant arrêté totalement, plus ou moins brutalement, leur pratique
sont les plus exposés aux risques cardio-vasculaires (plus que ceux qui
n'ont jamais pratiqués et plus que ceux qui continuent, à faible dose à
pratiquer). Il semblerait donc qu'il faille continuer de façon adaptée.
Évidemment il y a, comme d'habitude, une grande inégalité face à la
maladie et ce type de conseil reste dans le domaine de la statistique.
Depuis je me suis remis à la natation ... doucement et au régime peu
mais bon.
C'est exact, et comme je l'ai répété plusieurs fois plus haut c'est logique.
Donc depuis que je me suis arrété de cavaler par obligation médicale, les
séances de sport que je fais en salle (c'est soft, trop soft à mon gout) et
bien ça me manque, l'endorphine enzyme que je fabriquais en courant manque à
mon métabolisme et je compense par du chocolat...
Rien ne devient facile lorsqu'on s'arrête ainsi après une vie bien remplie,
et ce sont donc toutes nos habitudes qui d'un seul coup doivent changer.
A qui le dites-vous, mon bon monsieur!
--
"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité..."( Louis
Ferdinand Céline .1933)
Sylvain
2016-11-11 12:02:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Old Flanker
Et oui, j'étais aussi un chat maigre en toute logique quand j'exerçais,
pour garder cette surconsommation de cellulite j'ai continué à courir tous
les jours tant que mon corps me le permettait. Tu m'as vu lorsque tu
passais à vélo via le canal du midi sur mes zones de courses, là j'avais
déjà pris 3 kg par rapport à mes 78kg basiques, et là avec mes genoux
subissant une arthrose logique j'en suis à plus 10kg.
Le pire pour un grand sportif s'entraînant quotidiennement est de devenir
progressivement ou pas sédentaire puis d'oser manger comme il en a envie,
et bien il va stocker et faire du lard, pas le choix c'est ainsi...
Moi j'ai métier ultra-physique tous ce que je fais est principalement basé
sur la force physique, même une fois j'avais eu un problème a un genoux j'ai
du ralentir ça ma fait immédiatement grossir, même que l'hivers étant donné
que le jour et plus court et que je ne peut pas travailler de nuit, donc je
fais moins d'heures l'hiver que l'été et bien je suis plus gros l'hivers que
l'été, je me demande comment ça va faire quand je serai en retraite

Est qu'il faut que je fasse un sport une fois en retraite ?
Old Flanker
2016-11-11 12:36:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by Old Flanker
Et oui, j'étais aussi un chat maigre en toute logique quand
j'exerçais, pour garder cette surconsommation de cellulite j'ai
continué à courir tous les jours tant que mon corps me le permettait.
Tu m'as vu lorsque tu passais à vélo via le canal du midi sur mes
zones de courses, là j'avais déjà pris 3 kg par rapport à mes 78kg
basiques, et là avec mes genoux subissant une arthrose logique j'en
suis à plus 10kg.
Le pire pour un grand sportif s'entraînant quotidiennement est de
devenir progressivement ou pas sédentaire puis d'oser manger comme il
en a envie, et bien il va stocker et faire du lard, pas le choix c'est
ainsi...
Moi j'ai métier ultra-physique tous ce que je fais est principalement
basé sur la force physique, même une fois j'avais eu un problème a un
genoux j'ai du ralentir ça ma fait immédiatement grossir, même que
l'hivers étant donné que le jour et plus court et que je ne peut pas
travailler de nuit, donc je fais moins d'heures l'hiver que l'été et
bien je suis plus gros l'hivers que l'été, je me demande comment ça va
faire quand je serai en retraite
Est qu'il faut que je fasse un sport une fois en retraite ?
Il faut toujours avoir une ou des activités physiques moins intensives
bien sûr, mais toujours faire travailler le système ventilatoire et
circulatoire, et toujours aussi privilégier dans n'importe quelle séance
une récupération incluant des assouplissements.
Sylvain
2016-11-11 23:27:02 UTC
Permalink
Raw Message
Il faut toujours avoir une ou des activités physiques moins intensives bien
sûr, mais toujours faire travailler le système ventilatoire et
circulatoire, et toujours aussi privilégier dans n'importe quelle séance
une récupération incluant des assouplissements.
Merci de t'as réponse

Quand je vais baisser mon activité, je vais faire tous les trucs de voyages
au maximum, monter sur le Kilimanjaro, aller au Tibet, aller au
Fujiyama............

Je commence déja, en mars 2017 je vais en Island et en Aout 2017 je vais aux
USA voir l'éclispe total de soleil à Yellowstone j'ai réservé cette semaine
Colonial2016
2016-11-12 06:19:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Il faut toujours avoir une ou des activités physiques moins intensives bien
sûr, mais toujours faire travailler le système ventilatoire et
circulatoire, et toujours aussi privilégier dans n'importe quelle séance
une récupération incluant des assouplissements.
Merci de t'as réponse
Quand je vais baisser mon activité, je vais faire tous les trucs de voyages
au maximum, monter sur le Kilimanjaro, aller au Tibet, aller au
Fujiyama............
Tu ne trouveras plus de neige au KIlimandjaro. et il te faudra prévoir
six jours au moins...
Post by Sylvain
Je commence déja, en mars 2017 je vais en Island et en Aout 2017 je vais aux
USA voir l'éclispe total de soleil à Yellowstone j'ai réservé cette semaine
Old Flanker
2016-11-12 08:26:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sylvain
Post by Old Flanker
Il faut toujours avoir une ou des activités physiques moins intensives
bien sûr, mais toujours faire travailler le système ventilatoire et
circulatoire, et toujours aussi privilégier dans n'importe quelle
séance une récupération incluant des assouplissements.
Merci de t'as réponse
Quand je vais baisser mon activité, je vais faire tous les trucs de
voyages au maximum, monter sur le Kilimanjaro, aller au Tibet, aller au
Fujiyama............
Je commence déja, en mars 2017 je vais en Island et en Aout 2017 je vais
aux USA voir l'éclispe total de soleil à Yellowstone j'ai réservé cette
semaine
La montée du Kilimandjaro, j'ai un collègue qui avait battu il y a une
vingtaine d'années le record de la montée en courant. Depuis des grands
noms de la course à pied s'y sont mis et tous les ans des équipes de
plus en plus organisées la font.
Colonial2016
2016-11-12 11:15:07 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Old Flanker
Post by Sylvain
Post by Old Flanker
Il faut toujours avoir une ou des activités physiques moins intensives
bien sûr, mais toujours faire travailler le système ventilatoire et
circulatoire, et toujours aussi privilégier dans n'importe quelle
séance une récupération incluant des assouplissements.
Merci de t'as réponse
Quand je vais baisser mon activité, je vais faire tous les trucs de
voyages au maximum, monter sur le Kilimanjaro, aller au Tibet, aller au
Fujiyama............
Je commence déja, en mars 2017 je vais en Island et en Aout 2017 je vais
aux USA voir l'éclispe total de soleil à Yellowstone j'ai réservé cette
semaine
La montée du Kilimandjaro, j'ai un collègue qui avait battu il y a une
vingtaine d'années le record de la montée en courant. Depuis des grands noms
de la course à pied s'y sont mis et tous les ans des équipes de plus en plus
organisées la font.
Bien sûr. Mais les personnes qui ne sont pas aguerries à l'altitude ont
besoin de faire attention: les cas de décès sont relativement nombreux
Old Flanker
2016-11-12 17:38:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Colonial2016
Post by Old Flanker
Post by Sylvain
Post by Old Flanker
Il faut toujours avoir une ou des activités physiques moins intensives
bien sûr, mais toujours faire travailler le système ventilatoire et
circulatoire, et toujours aussi privilégier dans n'importe quelle
séance une récupération incluant des assouplissements.
Merci de t'as réponse
Quand je vais baisser mon activité, je vais faire tous les trucs de
voyages au maximum, monter sur le Kilimanjaro, aller au Tibet, aller au
Fujiyama............
Je commence déja, en mars 2017 je vais en Island et en Aout 2017 je vais
aux USA voir l'éclispe total de soleil à Yellowstone j'ai réservé cette
semaine
La montée du Kilimandjaro, j'ai un collègue qui avait battu il y a une
vingtaine d'années le record de la montée en courant. Depuis des
grands noms de la course à pied s'y sont mis et tous les ans des
équipes de plus en plus organisées la font.
Bien sûr. Mais les personnes qui ne sont pas aguerries à l'altitude ont
besoin de faire attention: les cas de décès sont relativement nombreux
Le collègue c'était en 2007, il s'agit de Gérard Bavato de Villefranche
de Lauragais. Des Yankees étaient là en même temps que lui, ils avaient
présinstallés des stations de ravitaillement pour leur gus avec même
glaçons d'avance, et quand le froggy est passé, même pas un verre d'eau
tiède pour lui, mais ça n'a pas empêché l'employé des autoroutes du
Lauragais de faire un meilleur temps que le Ricain.

Donc ça me permet de faire la comparaison avec les troufions Yankees qui
gavés de matériel et de ravitaillement ne sont pas meilleurs que
quelques va nu pieds...

Loading...